Qu'est-ce qu'un "bon film" ?


Un « bon film » possède différentes states de compréhensions, une technique irréprochable et novatrice ainsi que plusieurs dimensions : esthétique, poétique, narrative, explicative, déductive, réflexive, politique, intellectuelle, philosophique, humoristique. Un bon film est évidemment une réflexion intrinsèque sur l'époque, le médium et l'art cinématographique lui-même ; il procure aussi la paix dans le monde, sauve les petits chiens abandonnés et les malades guérissent en le regardant.

Plus sérieusement, il est impensable de songer à établir réellement un pans objectif insondable et rigide, une sorte de manuel pour nous dicter comment apprécier un film et qu’elles sont les mesures, les limites et les conditions ce cette appréciation. La véritable question (-en cela je m'interroge sur la légitimité de cette dernière-) n’est absolument pas « Qu'est-ce qu'un bon film ? » mais plutôt « Qu'est-ce qu'un bon film pour moi ? ». Parce que sinon cela reviendrait à se demander bêtement « Quel est le sens de la vie ? » au lieu de s'interroger sur le sens de la nôtre, ou sur l'existence même d'un sens unique.



Votre avis est ...SUSPENS...votre avis, je ne peux pas supporter plus longtemps les jugements faussement votre ou plutôt faussement notre, qui se basent allégrement sur ce que nous avons entendu, lu, ou vu avant. « Les cahiers du cinéma disent que c'est nul/bien alors ça l'est », « Le prof dit que c'est mauvais/un chef d’œuvre alors ça l’est » Stoppez ces hérésies ! Prenons le temps de digérer ces convictions et ces critiques extérieures en les confrontant aux nôtres au lieu de nous contenter de les régurgiter. Si 85 personnes sur 100 trouvent un film mauvais, et que vous lui trouvez du bon, il devrait être considéré comme mauvais au nom d'une pseudo démocratie artistique ?

C’est d'un ridicule palpable et assommant. Une abjecte tyrannie de la majorité qui n'aurait pour unique vocation que de délégitimer les avis de chacun. Le poids de la masse n'est fait que d'avis individuels.

Ailliez le courage de votre pensée, le courage de vos avis ; aussi contestés soient-ils, aussi contestable soient-ils*. Penser c’est ce qui fait de nous des êtres complexes. Nous devons nous résoudre à avoir foi en nos opinions. Rien n’est écrit pour toujours, vos avis peuvent changer et heureusement. Ne soyez ni fermer aux autres, ni hermétique à vous-même. Le débat se construit et fait vivre vos avis, il les déploie, les confronte. C'est ça qui est exaltant et qui vous donne plaisir à penser, à considérer vos avis comme fondés, à les alimenter d'arguments. Il n'y a en Art aucun "mauvais" avis. Tant que vous savez pour quelles raisons vous pensez (vous-même) cela. Chaque avis est légitime car il est le fruit d'une pensée. L'avis ne se donne pas il se construit, ainsi la construction de l'esprit de chacun est légitimée car elle répond à un syllogisme personnel, objectivement subjectif. Idéalement chaque opinion est égale car elles sont toutes le résultat d'une machination, d'un effort de l'esprit d’une personne. Ainsi faire prévaloir l'avis d'un homme sur l'avis d'un autre équivaudrait à placer un homme au-dessus d’un autre. Gardons cela en tête : C'est lorsqu'un penseur n'est plus contrarié quand quelqu'un le contredit, mais au contraire qu'il l’est au moment où personne ne le fait, que ce dernier atteint l'acmé de sa sagesse intellectuelle.



Tout ça pour dire que Kuzco, Hercule et Lilo et Stitch sont pour moi le top trois des meilleurs films d'animation Disney. Soory not sorry Moufassa.


*Excepté les avis racistes, sexistes, homophobes, transphobes, misogynes et autres aberrations. Tolérance 0 bitches.


Cindy

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout